Archive pour la catégorie ‘Non classé’

Randonnées en famille cet été

Lundi 21 juin 2010

Tous ensembles hors des sentiers battus

Tous ensembles hors des sentiers battus

Paris, le 21 juin: L’été est là ! Ras le bol du train-train estival ? Envie de plein air et de nature en famille ?

Pour cet été, ZIZ-ZAG Randonnées propose des séjours spécialement conçus pour les enfants et les parents. Toute la famille aura l’opportunité de découvrir autrement de nouveaux horizons, de rencontrer d’autres cultures si le séjour est effectué en dehors de l’hexagone. Une autre façon de passer une semaine en famille et d’initier la jeune génération aux plaisirs de la randonnée.

Plusieurs circuits et plusieurs destinations sont disponibles dans le catalogue. Pour randonner en famille, il est possible de réserver un séjour dans le Vercors, en Croatie mais aussi au Maroc, au Kenya, au Vietnam, en Indonésie, Tanzanie, Madère, Ténériffe et l’Inde du Sud.

Tous les circuits « Famille » alternent marche, découvertes des sites, baignades (si possible bien sûr) et un animal en selle sera disponible pour les enfants.

La plupart des circuits sont adaptés pour les jeunes enfants  et peuvent se faire à partir de 6 ans (mais 4 suffisent pour le Maroc). Sauf pour les destinations plus lointaines, les séjours sont de 5 ou 8 jours et à partir de 495 € pour un adulte et 455€ pour un enfant.

Il est conseillé de se renseigner auprès de l’agence ou sur le site Internet :

http://www.zigzag-randonnees.com

La 12ème étude annuelle REL révèle que le manque à gagner des 1 000 premières entreprises européennes s’élève à 741 milliards d’euros, consécutif à d’une mauvaise gestion de leurs fonds de roulement.

Mercredi 16 juin 2010

Ø      Impact de la récession sur les pratiques de gestion des fonds de roulement

Ø      741 milliards d’Euros pourraient servir à l’investissement des entreprises sans recourir à l’emprunt bancaire

Ø      VALEO, seule société française à avoir amélioré constamment ses fonds de roulement sur les cinq dernières années

Paris, le 4 juin 2010 - Comme chaque année à la même époque, la société américaine REL – www.relconsult.com -, spécialisée dans l’optimisation financière des grandes entreprises via entre autre l’amélioration des fonds de roulement, publie son « Book of Numbers », sorte de bilan comptable comparé aux 1000 premières sociétés privées européennes. Cette année l’AGEFI a publié en exclusivité résultats et analyses.

Première constatation. Une dégradation globale de 10% des résultats financiers des entreprises auditées.

Seconde constatation. La performance des fonds de roulement s’est comparativement aux autres années détériorée de 6.2%, passant de 44 à 47 jours en moyenne. Cette détérioration est également vraie pour la plupart de ses composants sous-jacents, les ratios client et stock. Seul le ratio fournisseur s’est amélioré pour les sociétés payant leurs factures et les fournisseurs sur le long terme, aboutissant ainsi à une augmentation de celui-ci de 6.8%. Les délais de règlements se sont donc réduits.

On évalue aujourd’hui le « manque à investir en liquidités » des entreprises n’optimisant pas assez bien leur BFR à la somme de 741 milliards d’euros, soit près d’un tiers des fonds de roulement bruts des sociétés présentes dans l’enquête.

Troisième constatation. Les résultats révèlent également que les sociétés ont anticipé la récession dans leurs résultats de 2008, comme le montre la réduction complète des fonds de roulement entre 2008 et 2009.

Quatrième constatation. Les dix meilleures sociétés françaises enregistrent des performances de fonds de roulement globalement stables d’une année sur l’autre en jours de chiffres d’affaires, une performance notable étant donné la baisse annuelle de 11.3% de leur chiffre d’affaire.

Dernier point. La proportion des fonds de roulement pouvant être considérés en excès, REL est en mesure de calculer cet excès en comparant les résultats de chaque entreprise aux meilleures pratiques de son secteur industriel. La récession alimentant la difficulté pour les entreprises de lever des finances externes, cet excès a évolué de façon choquante. REL estime que l’élimination de cet excès pourrait améliorer l’EBIT (chiffre d’affaire net à partir duquel sont déduits les charges d’exploitation) de plus de 10%.

Amélioration du BFR. 59% des sociétés européennes ont pu améliorer leur BFR en 2009 mais basé sur les résultats précédents, seuls 40% d’entre elles pourront poursuivre cette amélioration en 2010. Seules 57 sociétés, soit 6% du panel, ont réussi à se hisser dans le « quartile supérieur » dans leur classement sectoriel et ont réussi à s’améliorer au niveau des trois composants des fonds de roulement (ratio client, stock et fournisseur) sur les cinq dernières années. 39 entreprises du classement sont dans le « quartile inférieur » de leur secteur d’activité.

Seules deux sociétés, Valeo SA et Draka Holdings NV ont amélioré leur BFR sur les cinq dernières années.

Si l’on se penche sur les différents secteurs économiques, on peut observer l’impact des cycles industriels sur les performances individuelles des entreprises. Ainsi, cela a été le cas dans les secteurs pétrolier, gaz ou fuel destiné à la consommation entre 2008 et 2009.

A propos de REL

REL – www.relconsult.com – une filiale de The Hackett Group est une société dédiée à l’amélioration durable des liquidités des entreprises via leurs fonds de roulement. Son approche concrète et opérationnelle du conseil, alliée à une rigueur analytique et une vision collaborative de sa relation avec ses clients lui ont permis de générer 25 milliards de dollars en liquidités, ce qui a permis à ses clients de financer des acquisitions, le développement de produits, la réduction de leur dette et le rachat de titres.

Vacancesvuesduciel, la garantie du bon choix d’hébergement avant le départ pour l’Afrique du Sud

Mercredi 16 juin 2010

Si vous cherchez un hôtel en Afrique du Sud, vous trouverez sur Internet une quantité impressionnante de sites qui répondent à vos attentes. Les choses se compliquent si vous ne connaissez pas la ville mais simplement la destination et que votre requête devient : « je recherche un hôtel près du Stade de Soccer City à Johannesburg».

Les choses se compliquent encore si votre destination dispose d’une offre touristique dense et que vous cherchez à identifier l’hébergement le plus proche du ou des stades où joueront vos équipes favorites. En conclusion, des souvenirs de vacances pas toujours agréables et des surcoûts possibles (taxis, navettes…).

VacancesVuesduCiel.fr permet d’éviter ce type de contrariété en conjuguant la puissance d’outils de géolocalisation avec des données touristiques (hôtels, restaurants, offre culturelle et de loisir) et un comparateur de prix.

Vacancesvuesduciel utilise la technologie GoogleEarth

Le site Vacances Vues du Ciel utilise GoogleEarth, ce qui garantit :

  • La qualité du contenu (vue aérienne, streetview, …) s’est considérablement améliorée et continue de l’être à un rythme époustouflant.
  • Les fonctionnalités disponibles dans cette application sont de plus en plus riches et faciles à intégrer à une page Internet.
    • GoogleEarth est maintenant adopté par les Internautes et ne sera pas abandonné

A RETENIR

Vacances Vues du Ciel (www.vacancesvuesduciel.fr) propose un GoogleEarth amélioré pour la recherche de vacances et permet d’explorer aujourd’hui toutes les destinations mondiales et de comparer sur la même interface cartographique plus de 100 000 hôtels dans le monde.

. L’interface et la navigation restent très proches, Vacances Vues du Ciel propose en plus :

  • Un moteur de recherche de disponibilité des hôtels, locations et camping, en temps réel sur la carte.
  • Un onglet « que voir et faire » où vous pourrez consulter de l’information locale, des photos et un guide des activités de votre destination de vacances.
  • La possibilité de sélectionner et comparer les différentes offres
  • Le site dispose d’une version anglaise à l’adresse explicite : www.mapmeaway.com

A propos de Vacances Vues du Ciel ( www.vacancesvueduciel.fr )

La carte de vos vacances. Vacances Vues du Ciel vous permet d’explorer votre future destination de vacances n’importe où dans le monde grâce à une navigation par carte, la vue aérienne, le streetview, des milliers de photos et un guide touristique géolocalisés. Visualisez 100 000 hébergements de vacances sur la carte et comparez les prix des hotels, locations vacances, campings avant de réserver. Vacances Vues du Ciel est la façon la plus simple de voir où vous partez et de trouver l’emplacement idéal pour vos vacances.

A propos de Evaway (www.evaway.fr )

« Composez vos voyages grâce aux expériences des autres ».www.evaway.fr est édité par la société Evaway qui édite déjà www.vacancesvuesduciel.fr, le premier geocomparateur d’hôtels, campings et locations. Vacances Vues du Ciel, sortie en 2007 vous permet de visualiser sur une cartographie interactive et de comparer les prix des hôtels n’importe où dans le monde. Les 2 sites sont très complémentaires et sont le fruit d’une stratégie globale de la société Evaway. Retrouvez les 10 stades de la coupe du monde sur evaway : http://www.evaway.fr/circuit-touristique/les-stades-de-la-coupe-du-monde-en-afrique-du-sud/view/1309.

Evaway et son management

Evaway réunit dans son actionnariat autour du fondateur Olivier Masselis un écosystème de compétence : la SSII Itelios, Sébastien Bouillet (DG du TO Nouvelles Frontières), Marc Ruff (Fondateur de TVTrip et ex VP d’Expedia Europe), Fréderic Van Houtte (ex DG de Selectour.com et ex dirigeant de Travelprice) apportent leur connaissance du secteur e-tourisme.

Evaway, données financières

Evaway créée fin 2006 a réalisé deux tours de table auprès de Business Angels pour un total de 500 000 euros, Evaway a obtenu le statut Jeune Entreprise Innovante ainsi qu’une aide à l’innovation d’OSEO de 220 000 euros pour soutenir son programme de RetD sur les 15 prochains mois

Moviken-SLE lance Navibus

Mercredi 16 juin 2010

Sophia-Antipolis, le 27 mai 2010 - A l’occasion du Salon Européen des Transports Publics qui se tiendra à Paris du 8 au 10 juin, Moviken-SLE dévoilera Navibus, premier contenu de navigation conçu pour les véhicules de transports de voyageurs, qu’il s’agisse des bus, des trams, des trains ou  des autocars.

Après la voiture dans les années 2000, c’est maintenant au tour des transports de voyageurs d’introduire à bord des véhicules la navigation, alliant l’information en temps réel, la géolocalisation par GPS et la cartographie des réseaux et des territoires.

Tout au long du trajet, Navibus diffuse, sur des écrans grand format, un contenu multimédia cartographié, scénarisé et sonore  présentant successivement :

-         -  l’ensemble du plan de la ligne et les stations de correspondances,

-         -  les dix prochains arrêts et leur environnement urbain,

-       -    les trois prochains arrêts et les rues avoisinantes,

-        -   l’arrêt ou la station à venir, la configuration des quais, les passages piétons, les correspondances, le plan du quartier des informations complémentaires

Navibus affiche à tout instant, le temps de parcours prévu pour atteindre les prochaines stations.

Dérivé de la solution nationale itransports de Moviken, Navibus est dès aujourd’hui prêt à être déployé sur les 6.000 lignes qui composent les quatre cents réseaux de transports français, urbains, franciliens, régionaux  ou départementaux.

Plus d’autonomie et moins de stress pour les voyageurs

Navibus donne la possibilité aux voyageurs d’être informés à tout instant sur tous les aspects du voyage à bord, parcours, horaires, lieux fréquentés, prochaines correspondances, parcours piéton à la sortie du véhicule, retards.

Comme le précise Jean-Claude Degand, Pdg de Moviken-SLE,

« Avec Navibus, nous sommes en présence d’un saut de performance dans l’information fournie aux voyageurs : la connaissance fine des conditions et de l’environnement  de leur déplacement apportera aux voyageurs  plus d’autonomie et moins de stress. »

Pour les réseaux de transports, l’équipement évolué que représente Navibus constitue un investissement  sur l’avenir :

-          – une présentation complète et une gestion plus efficace de l’information voyageurs,

-         - un pilotage centralisé possible des autres équipements embarqués tels que les  girouettes, les bandeaux lumineux, la vidéosurveillance,..

-          – dans l’esprit des nouvelles réglementations sur les équipements embarqués et en prenant en compte les différents types de handicaps.

Le lancement de Navibus a été rendu possible par la constitution en décembre dernier de Moviken-SLE qui couvre les différents savoir-faire de la navigation cartographique et de l’information transport en temps réel, et s’appuie sur 20 années d’expérience dans ces domaines.

Centres de services partagés : Quoi de neuf ?

Mercredi 16 juin 2010

Vous connaissez peut être le groupe Hackett ?  Fondé en 1991, le groupe Hackett est une firme internationale spécialisée dans les conseils stratégique, leader sur les conseils pratiques, l’étalonnage, la gestion de fond de roulement…

 

Présent dans le monde entier (aux Etats-Unis, en Europe et en Asie), le groupe est coté au NASDAQ et a pour clients de nombreuses entreprises renommées (HP, FedEx, BBC…).

 

Le groupe Hackett travaille actuellement sur les centres de services partagés, mais sous un jour différent.

 

- Les centres de services partagés et le secteur public, les entreprises en transition service publique / secteur privé (EDF/GDF, Veolia…). A ce niveau, les Etats doivent améliorer leurs pratiques de gestion et de direction de leur administration, de leurs services financiers et de leurs services de ressources humaines. Ces améliorations  peuvent se faire par le biais des centres de services partagés.

 

- Les grands groupes (tels qu’EADS, Safran, Suez…) ayant de nombreuses filiales qui ont déjà mis en place des centres de services partagés se disent satisfaits, et constatent une valeur ajoutée au niveau de la communication dans ces entreprises, qui se trouve être plus fluide.

 

Ces modifications impliquent inévitablement des changements culturels au sein de ces deux types d’organisations et doivent être gérées au mieux par celles-ci.

 

Joël Roques, Analyste senior pour The Hackett Group, vous propose un entretien privé ou par téléphone sur un ces sujets ou tout autre thème à la convenance de vos besoins éditoriaux ou de participer à une table ronde autour de ces deux thèmes.

 

Pour plus d’information sur le Groupe Hackett, consultez la page : www.thehackettgroup.com

 

Contact presse : Laurent Durgeat – PRformance – Tél. : 01 56 03 55 47 / 06 61 95 34 89 – laurent@prformance.com

Le témoignage d’une employée de l’APEF à la une !

Mercredi 16 juin 2010

Audrey, 21ans, professionnelle du service à domicile grâce au réseau APEF, un pionnier français (1992) du service à la personne

 

Audrey, a débuté dans ce métier il y a deux ans. Elle témoigne des rapports privilégiés qui se forment entre son travail et la personne aidée.

 

« C’est à la suite d’un travail au Centre Communal d’Action Sociale de Clermont Ferrand que j’ai découvert le monde des personnes âgées« , introduit Audrey, très motivée par son métier. « Sentir que ce que l’on fait apporte un bienfait à la personne est vraiment gratifiant« .

 

Il y a peu de temps qu’Audrey a démarré le métier, mais elle s’y plaît ! Titulaire d’un BEP Carrières Sanitaires et Sociales (CSS), ses études l’ont préparée à participer à la prise en charge de personnes dont l’autonomie est restreinte par l’âge, le handicap ou la maladie. Elle accompagne le patient dans les activités de la vie quotidienne. Elle dispense des soins d’hygiène corporelle, prépare, distribue et aide à la prise des repas. Elle entretient également les locaux et les équipements pour le confort des patients. Elle peut aussi animer des activités de loisir et contribuer au développement et à l’éducation d’enfants. Donc, c’est tout naturellement qu’elle y a travaillé dans l’unité des maladies d’Alzheimer ou avec des personnes nécessitant des prestations de maintien à domicile telles que l’aide à domicile, les soins à domicile, l’auxiliaire de vie ou bien encore le portage de repas, la téléassistance…

 

En août 2009, elle a été engagée par l’APEF pour s’occuper d’un homme âgé de 60 ans et hémiplégique.

Dans sa mission, il y avait bien sûr faire les courses, l’assister dans sa toilette, le mettre au lit, concocter des repas, emmener cette personne chez le médecin : « Au bout d’un certain temps, une complicité s’établit. A partir de ce moment, souvent notre rôle s’élargit. C’est faire une petite sortie, aller chez le coiffeur ou au supermarché par exemple, ou évoquer des sujets d’actualité. Mais aussi écouter de la musique, jouer aux cartes ou au jeux de société, lire des livres ou le faire lire un texte, car il avait du mal à parler. »

Des attitudes qui peuvent paraître anodines mais qui bien souvent rompent la solitude des personnes aidées, les encouragent à prendre plus soin d’elles ou encore font travailler leur mémoire.

« J’ai également eu l’occasion de travailler en binôme auprès de cette personne. Cette expérience était aussi très intéressante. Sur le plan de l’organisation, nous nous arrangions pour établir un suivi précis de nos interventions« .

 

Audrey travaillait tous les soirs 2 heures et les vendredis, samedis et dimanches, elle travaillait 5 heures. En tout, elle était présente au domicile de ce monsieur 23 heures par semaine. Pour compléter son temps de travail hebdomadaire auprès de l’APEF, elle faisait également, quelques remplacements de temps en temps et quelques heures de ménage. Audrey a été engagée pour un CDI. Son travail est rémunéré 8,86 euros de l’heure + 0,60 centimes par heure travaillée pour participation aux frais de déplacement + congés payés et prévoyance. Elle a besoin d’une voiture pour pouvoir se déplacer et travaille sur un secteur géographique correspondant à deux quartiers.

 

Rompre la solitude est essentiel. Cela ne s’écrit pas, ni se contractualise pas, mais cela se vit. Et ainsi, chaque jour, j’aime apporter ma bonne humeur, je fais ce que je dois faire et nous partageons ainsi plusieurs heures par semaine. Cela représente aussi une certaine forme de liberté puisqu’au fil des demandes, je constitue mon emploi du temps mais surtout je rencontre des gens formidables et fais avec eux un petit bout de vie » confiera t’elle.

 

Cap vers l’APEF de Marseille

Suite à un changement dans sa vie personnelle, Audrey a déménagé à Marseille. Cela n’a pas posé de problème à l’APEF ! Toutes les agences ont le même fonctionnement. Elle est toujours leur employée, mais ses tâches ont changé. Désormais, elle fait toujours des ménages et aide les personnes âgés, mais surtout elle garde un enfant après la sortie de l’école et jusqu’au retour de sa mère au domicile. Cela lui fait 80 heures par mois.

« La garde d’enfants, c’est passionnant. Répondre à leurs questions, veiller à ce qu’ils mangent bien ou qu’ils fassent leurs devoirs. L’échange est aussi fort, il ne s’agit pas d’un simple « gardiennage ». A chaque cas, nous devons nous adapter et évaluer ce qu’il est possible de faire« , explique Audrey. D’ailleurs, qu’il s’agisse de la garde d’un enfant ou d’une personne âgée, c’est pareil pour moi. Je suis active plutôt que passive derrière un bureau, ajoute-t-elle.

 

Le métier est devenu une vraie vocation

Parce qu’elles n’ont plus le temps, l’envie ou la possibilité de le faire, un certain nombre de personnes délèguent les tâches d’entretien de la maison, de la garde des enfants ou des personnes âgés. Entretenir le lieu de vie des autres, ce n’est pas faire comme chez soi.

 

Intervenir chez les personnes implique donc de vraies qualités professionnelles : ponctualité, respect du lieu de vie et de l’intimité, suivi des consignes des structures et des personnes chez qui a lieu l’intervention. Il faut savoir s’adapter et souvent se débrouiller seul.

L’activité ménagère se fait le plus souvent en dehors des temps de présence de la personne chez qui a lieu l’intervention. Il faut donc faire preuve d’autonomie et d’indépendance. L’assistance aux personnes âgées ou dépendantes, par contre leur permet de rester chez elles dans de bonnes conditions.

 

Le « Être avec » – proposition fondamentale de l’APEF

«J’effectue les tâches ménagères, j’aide la personne dans son quotidien. Chacun a son histoire, ses habitudes. Entrer chez une personne aidée, c’est entrer dans son intimité, il faut beaucoup de confiance de part et d’autre, chacun a sa place, mais les liens deviennent très forts avec le temps »affirme encore Audrey.

 

Respect, écoute, attachement sont des mots qui reviendront à plusieurs reprises chez Audrey.

 

 

Les clés du succès des services de l’APEF

 

L’APEF se distingue sur le marché des services à la personne en particulier par :

 

  • 18 années d’expérience au service des personnes
  • Toutes les agences APEF sont agrées qualité (en cours d’agrément pour les créations)
  • L’APEF s’inscrit dans une démarche qualité, 10 agences sont certifiées NF « Services aux personnes à domicile » : Montpellier, Nîmes, Avignon, Meaux, Livry-Gargan, Béziers, Juvignac, La Grande-Motte, Laval et Uzès
  • L’APEF est présente au sein  au sein du bureau de la fédération Nationale des entreprises des services à la personne et de proximité (FEDESAP)
  • A chaque nouvelle prestation un devis (gratuit) est établi et après validation, l’intervenant(e) choisi(e) se présente à votre domicile
  • Un suivi individualisé rigoureux et des enquêtes de satisfaction régulières pour toujours mieux répondre aux attentes de particuliers
  • L’APEF est adhérente à la Fédération Française de la Franchise en tant que jeune réseau
  • L’APEF a reçu le label « Réseau d’or 2009″ par l’indicateur de la Franchise.

 

 

A propos de l’APEF

L’APEF a été crée en 1992 à Montpellier. Ces 18 années d’expérience et la qualité de ses prestations, lui ont permis de s’étendre sur de nombreux départements. L’APEF a ouvert en 2006 son réseau à la franchise en créant « Franchidom ». Le réseau possède aujourd’hui 35 agences sur l’ensemble du territoire français. A fin 2009, le réseau emploie 750 personnes (185 ETP) avec une moyenne de 64% en CDI. L’APEF est en pleine croissance. 2010 devrait même voir le réseau passer la barre de 60 implantations grâce à 25 nouvelles agences

 

Relations presse

PRformance

Suzana Taunais-Biseul

Mob : + 33  (0)6 61 95 34 89

e-mail: suzana@prformance.com

Une mauvaise politique de recrutement

Mercredi 16 juin 2010

Un quart des 25/34 ans interrogés par SHL seraient prêts à boycotter une marque qui les a déçus lors d’une expérience de recrutement

 

Dans une économie de plus en plus dépendante de la qualité de la relation aux clients, les entreprises apprennent à considérer les candidats aux campagnes de recrutement comme des consommateurs potentiels de leurs produits et leurs services. Pourtant la crise financière et la hausse du nombre de demandeurs d’emplois a engendré une détérioration de la qualité du recrutement : les départements en ressources humaines des entreprises sont « assiégées » de demandes et ne parviennent plus à établir une réelle communication avec les candidats.

 

SHL, société spécialisée dans les solutions d’évaluations de compétences – tests de compétences et de personnalité – présente dans 50 pays et proposant ses services dans une trentaine de langues, a commandité une enquête sur les mauvaises méthodes de recrutement et leur impact sur l’image des entreprises. Cette dernière a été menée en Angleterre par Opinion Matters sur plus de 1600 adultes, dont 511 recruteurs au mois de mars 2010.

 

Parmi les résultats les plus marquants

 

-          Les services de recrutement,  par manque de temps ou d’organisation, se montrent incapables d’accuser réception des candidatures (19%), de faire un retour auprès des candidats vus en entretien (17%) ou même de leur faire savoir si leur profil intéresse l’entreprise (15%).

-          Ce manque de considération donne aux candidats une mauvaise image de l’entreprise, et ils sont enclins à la faire partager à leur entourage via Internet et les réseaux sociaux. Parmi les 25-34 ans, 25% de ce groupe d’âge seraient mêmes prêts à modifier ses habitudes de consommation en « boycottant » la marque.  

 

Toutefois, un tiers des répondants affirment avoir une image positive d’une entreprise, même après avoir été écartés des campagnes de recrutement, mais à condition de considérer ces méthodes de recrutement bien exécutées. Les rares entreprises parvenant à gérer au mieux leur recrutement ont ainsi tendance à établir autour de leur marque une communauté de « fans ».

 

Il est donc important de soigner son recrutement afin de donner une meilleure vision de l’entreprise. Pour cela, la société SHL propose de développer de nouvelles méthodes de recrutement innovantes afin de pouvoir gérer plus facilement le nombre croissant de candidatures.

 

Citation d’un DRH français

 

A propos de SHL :

SHL est une société spécialisée dans les solutions d’évaluations de compétences – tests de compétences et de personnalité – présente dans 50 pays et proposant ses services dans une trentaine de langues. Leader mondial de son secteur, SHL  les entreprises, tous secteurs confondus, dans la sélection, le management et le développement du personnel. Elle aide ainsi à augmenter la productivité et la compétitivité à travers l’acquisition de meilleures compétences. Travaillant pour de grandes entreprises (America Express, Barclay’s). Plus d’infos sur le site www.shl.fr

La Mongolie ou l’Empire des Steppe

Vendredi 4 juin 2010

Un avant goût de l’infinimongolie1

Paris, le 4 juin 2010 : La Mongolie est un pays enclavé entre la Russie du Nord et la Chine. Si son territoire est immense, peu de terres sont fertiles et cette région du monde est couverte de steppes et de montagnes. Pour les amateurs de  très grands espaces, la Mongolie est une destination idéale et les voyageurs reviendront ensorcelés, charmés par l’hospitalité des nomades.

Que ce soit à pieds ou à cheval, ZIG ZAG Randonnées propose 7 circuits, tous très différents. Tous les circuits sont à découvrir sur le site : http://www.zigzag-randonnees.com/voyage-circuit-asie-centrale-1004-1080-0.html


mongolie2De la vallée de l’Orkhon à l’Arkhangai

Ce circuit est une randonnée pédestre associant de nombreux paysages, très variés. En effet, les randonneurs auront la chance de traverser steppes et taïgas.  Une très bonne approche de la Mongolie, alliant beauté du pays et culture.

Disponible en 13 ou 16 jours, ce séjour donnera un aperçu de l’immensité du pays, et de son peuple essentiellement nomade. Celui-ci est doté d’une forte spiritualité bouddhiste venue du Tibet. Les marcheurs auront l’opportunité de traverser différents paysages, tous époustouflants. Après une visite de la capitale Oulan-Bator, les participants partiront pour la réserve naturelle des Monts Khögnö Khan. Des dunes de sable aux monastères bouddhistes, les marcheurs longeront la rivière Orkhon et arpenteront ses vallées aux immenses pâturages. Ils auront aussi l’occasion de se promener dans la Taïga de l’Arkhangaï, à plus de 2000 mètres d’altitude. Le périple se terminera par la capitale avec chants et danses traditionnels, shopping et repas d’adieu.

Le prix de ce séjour est de 1740€ pour 13 jours et 1940€ pour 16.  Ce prix ne comprend pas les taxes d’aéroport (243€) et les repas à Oulan-Bator.


http://www.zigzag-randonnees.com

Service de presse

Valérie Sontot / 06 60 52 38 37

E-mail : zigzag@prformance.com

Moviken-SLE lance Navibus

Jeudi 27 mai 2010

A l’occasion du Salon Européen des Transports Publics qui se tiendra à Paris du 8 au 10 juin, Moviken-SLE dévoilera Navibus, premier contenu de navigation conçu pour les véhicules de transports de voyageurs, qu’il s’agisse des bus, des trams, des trains ou  des autocars.

Après la voiture dans les années 2000, c’est maintenant au tour des transports de voyageurs d’introduire à bord des véhicules la navigation, alliant l’information en temps réel, la géolocalisation par GPS et la cartographie des réseaux et des territoires.

Tout au long du trajet, Navibus diffuse, sur des écrans grand format, un contenu multimédia cartographié, scénarisé et sonore  présentant successivement :

-          l’ensemble du plan de la ligne et les stations de correspondances,

-          les dix prochains arrêts et leur environnement urbain,

-          les trois prochains arrêts et les rues avoisinantes,

-          l’arrêt ou la station à venir, la configuration des quais, les passages piétons, les correspondances, le plan du quartier,

-          des informations complémentaires

Navibus affiche à tout instant, le temps de parcours prévu pour atteindre les prochaines stations.

Dérivé de la solution nationale itransports de Moviken, Navibus est dès aujourd’hui prêt à être déployé sur les 6.000 lignes qui composent les quatre cents réseaux de transports français, urbains, franciliens, régionaux  ou départementaux.

Plus d’autonomie et moins de stress pour les voyageurs

Navibus donne la possibilité aux voyageurs d’être informés à tout instant sur tous les aspects du voyage à bord, parcours, horaires, lieux fréquentés, prochaines correspondances, parcours piéton à la sortie du véhicule, retards.

Comme le précise Jean-Claude Degand, Pdg de Moviken-SLE ,

« Avec Navibus, nous sommes en présence d’un saut de performance dans l’information fournie aux voyageurs : la connaissance fine des conditions et de l’environnement  de leur déplacement apportera aux voyageurs  plus d’autonomie et moins de stress. »

Pour les réseaux de transports, l’équipement évolué que représente Navibus constitue un investissement  sur l’avenir :

-          une présentation complète et une gestion plus efficace de l’information voyageurs,

-          un pilotage centralisé possible des autres équipements embarqués tels que les  girouettes, les bandeaux lumineux, la vidéosurveillance,..

-          dans l’esprit des nouvelles réglementations sur les équipements embarqués et en prenant en compte les différents types de handicaps.

Le lancement de Navibus a été rendu possible par la constitution en décembre dernier  de Moviken-SLE qui couvre les différents savoir-faire de la navigation cartographique et de l’information transport en temps réel, et s’appuie sur 20 années d’expérience dans ces domaines.

Sophia-Antipolis, le 25 mai 2010.

Pour toute information complémentaire

-         pour Moviken-SLE, Claudine Patti tél. : 04.97.24.59.00

jean-claude.degand@moviken-sle.com

-         pour PRformance, Jean-Julien Pascalet tél. : 06 80 21 18 73

jean-julien@prformance.com


Exemple d’affichage des écrans embarqués de Navibus

movikenVision globale de la ligne avec affichage des points d’intérêts (culturel, administratif ou commercial)

Moviken

Cité Descartes

23 rue Alfred Nobel

77420 Champs-sur-Marne

Tél. 00.33.1.60.33.03.03

Moviken-SLE

Les Algorithmes – Bât. Aristote B

2000, route des Lucioles

06560 Biot Sophia-Antipolis

Tél : 00.33.4.97.24.59.00

La Georgie et l’Arménie, culture et histoire pour deux destinations originales

Mardi 18 mai 2010

Paris, le 18 mai 2010 : Coup de projecteur sur deux destinations moins connues du grand public, mais qui séduiront sans aucun doute tous les randonneurs : la Géorgie et l’Arménie. Zig Zag Randonnées propose plusieurs séjours dans ces deux pays où la marche sera alliée à l’histoire et à la culture.

L’Arménie : Pays des montagnes

Armenie

En Arménie, le ciel est toujours bleu et le soleil éclatant. Son histoire complexe et sa culture très ancienne font de l’Arménie une destination originale. Sa nature est pleine de contrastes : vallées fleuries, hautes montagnes, lacs limpides et torrents…de quoi émerveiller les marcheurs.

Deux séjours sont disponibles dans le catalogue. Plus de 40 000 monuments sont répertoriés en Arménie, ce qui fait de ce pays un véritable musée à ciel ouvert. Les participants pourront ainsi savourer beautés naturelles (Lac Sevan, forêts de Dilidjan, les Monts Arafats et Adjahak) et sites historiques (Garni, Gedhard).

Circuits de 9 et 15 jours, à partir de 1000€, vol inclus.


La Géorgie, sur les traces de Jason et Prométhée

Georgie

La Géorgie est un petit pays accroché au versant sud des cimes du grand Caucase,  entre la mer Noire et la mer Caspienne. Pays de 70 000km2, la Géorgie est très diversifiée, par ses paysages et son climat.

Notre circuit, baptisé « Au pays de la toison d’or », ce circuit permettra aux marcheurs de découvrir des monastères troglodytes, véritables joyaux historiques bâtis par David Garedja au VI siècle. Les cités de Mtskhéta, Koutaïssi et Tbilissi seront visitées, mais les marcheurs arpenteront aussi les immenses forêts de Borjomi avant d’atteindre des paysages semi désertiques. Pendant ce voyage, les marches et les déplacements en véhicule seront alternés selon les différentes régions visitées.

Circuits à partir de 1590€, vol inclus.

http://www.zigzag-randonnees.com

Service de presse

Valérie Sontot / 06 60 52 38 37

E-mail : zigzag@prformance.com